En pratique : tarifs

Accompagnement pédagogique

Entretien et suivi pédagogique

Travailler avec cadre  et méthode, se donner les moyens d’apprendre.

Séance d’une heure : 45 euros (CESU)* ou 60 euros (hors CESU).

CESU* : dans le cadre de services à la personne, possibilité de recourir au CESU qui autorise une déduction fiscale permettant de diminuer le coût d’une séance. Une séance revient alors  à un montant proche de  40 euros après déduction fiscale

Le nombre de séances varie selon chacun et selon les difficultés rencontrées que l’on veut voir réglées. Il est courant de prévoir 4 à 5 séances, mais ceci est bien sûr à évaluer en fonction de la demande.

Entretien profil

L’entretien profil vise à se connaître plus profondément ou à  se re-connaître profondément dans ses procédures mentales et le sens qu’elles ont pour chacun. Ce travail demande une introspection cognitive fine et porte véritablement sur le sens.

Entretien – profil ADULTE : 60 euros (CESU)* ou 80 euros (Hors CESU)
 
Entretien – profil JEUNE : 55 euros (CESU)* ou 75 euros (Hors CESU)
 
CESU * : dans le cadre de services à la personne, possibilité de recourir au CESU.

 

Ateliers et conférences

ATELIERS PARENTS – 2 ateliers de 3 heures et demie : 120 euros (CESU)*
 
Autres ateliers et conférences : ils sont montés à la demande et font l’object d’un devis (voir contact) 
 
CESU * : dans le cadre de services à la personne, possibilité de recourir au CESU, une séance revenant à un montant proche de 55 euros après déduction fiscale

 

Témoignages

De bouche à oreille...

Comment travailler le soir, les bases d’un travail quotidien structuré, réviser un contrôle  et travailler sur les attendus de l’école :

Guillemette, 10 ans « Merci de m’avoir aidée pour l’évaluation sur Napoléon Bonaparte, Car j’ai eu un 19/20. Je suis très contente. Grâce à votre méthode pour apprendre j’ai eu cette note ».

Comment travailler le soir, et faire reculer un stress des notes paralysant :

– Malo 9 ans, CM1, à sa maman : 

« C’était trop bien! Je suis arrivé avec un projet: avoir des bonnes notes. Et j ai compris que la note était mon amie et que ça servait à savoir ce que je devais remettre dans ma tête si la note n’était pas bonne. Et que ce n était pas grave. J’ai compris aussi comment moi je mettais les informations dans ma tête et comment aller les rechercher. Et du coup j ai des bonnes notes! » 

Malo a montré le graphique pour optimiser ses chances de retenir à sa maîtresse en disant que « tous les élèves devraient savoir ça ..! »  

La maman de Malo :

– « Mille mercis! Il était tellement enthousiaste en sortant de chez vous… »

Comment améliorer la mémorisation de contenus denses dans l’enseignement supérieur :

– Marion, 19 ans, 2e année école d’ingénieur

 « Mon travail d’apprentissage est plus (+) utile, j’arrive à retenir plus de choses qu’avant.

Je vous écris pour vous dire que j’ai validé mon semestre 4 et aucune notes en dessous de 7 (éliminatoire). Je voulais également vous remercier pour les conseils que vous m’avez donnés. »

Comment reprendre confiance côté jeune, côté parent :

– Maman de Louise,  fin de CM2

« Merci, sans vous Louise n’aurait pas relevé la barre cette année, ni regagné progressivement confiance en elle par votre travail sur elle comme sur moi.»